• mar. Oct 4th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

La Russie reçoit l’ambassadeur de France et juge «inacceptable» le «gavage» d’armes à l’Ukraine — RT en français

ByVeritatis

Sep 21, 2022



Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a reçu l’ambassadeur français Pierre Lévy, condamnant l’aide militaire occidentale à l’Ukraine et insistant sur la nécessité de lever les sanctions sur les producteurs russes de céréales et d’engrais.

Le 20 septembre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Groushko, a reçu l’ambassadeur de France en Russie Pierre Lévy. Le diplomate a fait part de son mécontentement , jugeant l’aide militaire occidentale à l’Ukraine «inacceptable». 

«L’accent a été mis sur le caractère inacceptable de la poursuite du gavage de l’Ukraine avec des armes occidentales, dont certaines sont françaises», a affirmé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Pour Moscou, ces armes sont utilisées sur des installations civiles et des infrastructures industrielles notamment la centrale nucléaire de Zaporojié. 

Une aide occidentale à l’Ukraine qui ne faiblit pas 

Selon l’Ukraine Support Tracker de l’Institut de Kiel pour l’économie mondiale, la France a livré 240 millions de dollars d’aide militaire à Kiev. En ajoutant l’aide humanitaire et financière, Paris aurait déboursé plus d’un milliard de dollars. Si les données restent confidentielles, cette enveloppe inclurait les 18 canons Ceasar dont la dernière livraison remonte à juin. Pierre Haroche, le chercheur spécialiste en sécurité européenne, plaide dans une tribune au Monde pour que la France envoie une cinquantaine de chars Leclerc. 

Jugée réticente à appuyer l’effort de guerre ukrainien, l’Allemagne a de son côté déjà versé 1,2 milliard d’euros d’aide militaire. Le 15 septembre Berlin a d’ailleurs promis un appui supplémentaire pour livrer deux systèmes de fusées à lancement multiple, connus sous le nom de MARS II, avec 200 missiles et 50 véhicules blindés de transport de troupes Dingo.

Le Royaume-Uni est sans conteste le pays européen ayant le plus aidé militairement l’Ukraine avec une enveloppe à hauteur de quatre milliards. Le nouveau Premier ministre britannique Liz Truss s’est engagée à dépasser 2,3 milliards de livres sterling (2,63 milliards de dollars) d’aide militaire à l’Ukraine pour l’année 2023, a annoncé le 20 septembre un communiqué du gouvernement. «Nous avons formé 27 000 membres des forces armées ukrainiennes depuis 2015, et l’année dernière, nous avons fourni des centaines de roquettes, cinq systèmes de défense aérienne, 120 véhicules blindés et plus de 200 000 pièces d’équipement militaire non létal», avait-elle déclaré. 

Le premier soutien militaire à l’Ukraine est celui des Etats-Unis avec plus de 25 milliards de dollars. Dernier geste en date, une nouvelle enveloppe d’1,7 milliard de dollars annoncée le 8 septembre. 

Outre la condamnation de l’aide militaire occidentale à l’Ukraine, Alexandre Grouchko a également insisté auprès de l’ambassadeur français sur «la nécessité de lever les sanctions illégales contre les producteurs russes de céréales et d’engrais et de supprimer tous les obstacles à l’approvisionnement des marchés des pays en développement afin d’éviter de graves conséquences humanitaires».

Ces propos font écho à ceux du président russe Vladimir Poutine, qui a accusé le 20 septembre l’Union européenne de bloquer le don de 300 000 tonnes d’engrais russes aux pays qui en ont le plus besoin.

Dans un message à la nation ce 21 septembre, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une «mobilisation partielle» en Russie dans le cadre de l’opération militaire menée depuis le 24 février en Ukraine. Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a précisé que 300 000 réservistes allaient être appelés, sur un potentiel de mobilisation d’environ 25 millions de personnes. Ces renforts seront déployés pour consolider et contrôler les lignes arrières, le long d’«une ligne de front qui s’étend sur plus de 1 000 kilomètres» dans le sud et l’est de l’Ukraine



Source link

One thought on “La Russie reçoit l’ambassadeur de France et juge «inacceptable» le «gavage» d’armes à l’Ukraine — RT en français”
  1. Il n’a pas été reçu, mais convoqué!
    C’est pas du tout pareil, en diplomatie, t’es reçu comme chien quand c’est comme ça.
    Ce sont des idiots génétiques qui sont nos dirigeants, les gens qui les paient savent cela c’est pour ça qu’ils les placent là où ils sont, c’est pas du mongolisme, c’est de l’idiotie, la maladie de Tay-Sachs, dont on sait avec certitude dans le milieu scientifique et médical qu’il y a une très grande prévalence de cette maladie au sein d’une certaine communauté.
    Donc, rendre tout le monde con dans la société avec les moyens pernicieux, à tendance à faire s’atténuer le mal dans sa perception, c’est fourbe, mais rusé.
    Nous avons une Constitution et le bécassot aussi hardi soit-il ne peut pas engager la France sans avoir mis en place tous les mécanismes qui lui permettraient de le faire, autrement, c’est destitution ou nos députés se feront lyncher proprement par le peuple.
    Macron ne peut pas engager la France dans la guerre mondiale de lui seul, s’il le fait ils sont tous morts.
    Il n’y a pas que des couilles molles et des endormis en France, il y a des gens pour qui il y a des lignes rouges, ceux-là feront ce qu’ils auront à faire.
    C’est pareil dans tous les pays, donc les nouvelles qui voudraient que l’Otan se prépare à une offensive massive, sont du pipeau, ils vont se faire déchirer littéralement.
    L’ambassadeur de “france” a été convoqué pour recevoir en pleine face les menaces de la Russie à notre France, voilà la vérité non interprétée par des journalistes de merde.
    Et puis, faudrait être très, très con pour monter une opération comme celle-là en urgence avec les conséquences qu’elle pourrait produire, non seulement se serait un échec, mais nos pays seraient définitivement vaincus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.