• ven. Sep 30th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

Fête d’indépendance au Mali: “la souveraineté et la dignité retrouvées” saluées – vidéos


https://fr.sputniknews.africa/20220923/fete-dindependance-au-mali-la-souverainete-et-la-dignite-retrouvees-saluees–videos-1056267258.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/02/10/1055188431_0:0:1024:768_1920x0_80_0_0_e6b868415056805485bc5a3110dda479.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

afrique subsaharienne, mali, indépendance, fête

afrique subsaharienne, mali, indépendance, fête

S’abonnerTelegram

“C’est le jour du souvenir de notre dignité retrouvée après une longue période de domination coloniale”. Le Mali a fêté le 62e anniversaire de son indépendance. Le Président de la Transition a promis que l’œuvre de refondation de l’État se poursuivrait.

Le 22 septembre, les Maliens ont célébré le 62e anniversaire de l’indépendance. Les festivités ont été marquées par un dépôt de gerbes de fleurs au pied du monument de l’indépendance, la prise d’armes du 34e bataillon militaire, l’exécution de l’hymne national et un défilé militaire.

“Cet événement historique, que nous consacrons à notre tour, est un rendez-vous citoyen auquel chaque Malienne et Malien doit accorder la plus haute importance, car c’est le jour du souvenir de notre dignité retrouvée après une longue période de domination coloniale. C’est pour cette raison que nous plaçons ce 62e anniversaire sous le signe de l’union dans la souveraineté retrouvée”, a déclaré le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, dans son message lu à la télévision nationale.

Pour lui, son pays se trouve dans “une phase décisive de son histoire” avec la transition en cours depuis septembre 2020.

M.Goïta a aussi salué “la résilience du brave peuple malien” qui a supporté les difficultés et les désagréments engendrés par les sanctions imposées à son pays par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pendant des mois.

En outre, le Président a noté que l’œuvre de refondation de l’État se poursuivait “à travers plusieurs actions comme l’adoption d’une nouvelle loi électorale et l’élaboration d’une nouvelle constitution” qui permettront “de doter notre pays d’institutions démocratiques stables”.

La souveraineté retrouvée

D’après Anadolu, venus assister à la célébration, des Maliens ont aussi exprimé leur satisfaction, en notant que le pays a retrouvé sa souveraineté nationale.

Un participant a confié auprès de l’agence que “le Mali a suffisamment souffert d’une vie sous tutelle” et qu’il faut que le pays “puisse retrouver sa souveraineté et sa dignité”.

“On a besoin d’être indépendant pour pouvoir faire face à ses obligations”, a indiqué un autre.

Il a également dit que “nous avons besoin d’un secteur privé autonome et indépendant pour accompagner les autorités”.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.