Alors que le Palais encourage la création de partis politiques et que déjà 34 ont été reconnus et 18 sont en cours de formation, un sondage de l’Université d’Amman montre que seul 1 % de la population envisage d’adhérer à un de ces partis.

Selon le même sondage, 64 % des sondés ne croient ni gouvernement, ni même l’État.

Conseillé par le gouvernement allemand, le roi Abdullah II a désigné par décret, le 5 avril 2022, les membres de la commission électorale dans le cadre d’un plan de démocratisation.





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.