Le croiseur russe Moskva a coulé lors de son remorquage vers Sebastopol. Il avait été gravement endommagé par un incendie suivi d’une explosion, ou l’inverse. Les rapports sont contradictoires.

Les Britanniques considèrent avoir joué un rôle décisif dans cette destruction. Selon le gouvernement ukrainien, le navire aurait été détruit par deux missiles Neptune de fabrication ukrainienne avec des améliorations états-uniennes et britanniques.

Le sous-marin nucléaire britannique Conqueror, était parvenu à torpiller et couler le croiseur argentin de construction US, ARA General Belgrano, lors de la guerre des Malouines, le 2 mai 1982. The Sun avait alors écrit en “une” : « Gotcha » (on vous a eu).





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.