Source Insolentiae

C’est rare que la propagande soit dénoncée en France par nos propres médias de manière officielle. C’est rare, puisque nous sommes les gentils et le camps du bien, donc par définition, la propagande, c’est réservé aux méchants et au camp du mal.

Bien évidemment, la réalité et les choses sont nettement plus nuancées que cela, et nous sommes loin d’être les parangons de vertu que l’on veut faire croire que nous sommes ce qui est de bonne guerre. Tout le monde veut être le gentil.

Mais parfois, nous avons des exemples truculents.

Il ne s’agit pas ici de dire pour qui il faut voter, mais bien de montrer comment les médias qui incarnent une forme de système disent, eux, comment voter. D’ailleurs, il ne devrait y avoir aucune question à se poser sur « qui » voter.

Vous voyez bien la différence implicite entre les messages véhiculés par ces deux « une » du même magazine.

Dimanche prochain, le système gagnera probablement, et, le président réélu, souffrira toujours et encore plus d’un terrible déficit démocratique puisqu’il aura été un « non choix » et jouera pendant 5 ans à celui qui est « légitime » c’est une évidente catastrophe pour notre pays et la chronique de mouvements sociaux annoncés.

Charles SANNAT

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.