« L’objectif de la Première ministre Magdalena Andersson est que la Suède rejoigne l’OTAN en juin de cette année, indiquent des sources à SvD. Cette information intervient alors que la Finlande présente aujourd’hui sa nouvelle analyse de la politique de sécurité et que les sociaux-démocrates suédois élaborent le plan pour traiter la question en interne », rapporte le quotidien de Stockholm Svenska Dagbladet.

Cette décision marque un revirement complet par rapport à la politique antérieure menée depuis longtemps, aux côtés de la Finlande, pour rester neutre sur la question de l’adhésion formelle à l’OTAN.

Dans le même temps, la Finlande, considérée comme plus importante du point de vue de la Russie en raison de la frontière commune de plus de 800 miles, ouvrira un débat national sérieux sur la question, alors qu’elle envisage de demander l’adhésion à l’OTAN d’ici la fin du printemps ou de l’été. Le FT rapporte qu’une décision sera prise « dans les semaines à venir », sur la base de déclarations faites à Helsinki.

La première ministre finlandaise, Sanna Marin, et la première ministre suédoise, Magdalena Andersson, se sont rencontrées à Stockholm mercredi pour tenir des consultations de haut niveau sur la question, étant donné que la décision de chacune d’entre elles aurait probablement un impact important sur l’autre.



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.