Le 18 avril 2022, le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a déclaré : « La guerre d’Ukraine a une fois de plus montré à quel point notre quête pour l’établissement d’un ordre mondial équitable est précise ; l’importance de nos efforts de réforme au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, que nous avons symbolisé en disant “le monde est plus grand que 5”, a été comprise.

Faisant allusion aux rapports de la Rand Corporation de 2019 [1], le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Çavuşoğlu, a déclaré le 20 avril à la télévision :« Il y a des pays de l’Otan qui veulent que la guerre continue. Ils ne sont pas particulièrement intéressés par la situation en Ukraine ».

La Turquie, dont l’économie est très dépendante des importations russes, refuse d’appliquer les sanctions anti-Russes des autres membres de l’Otan.

[1Overextending and Unbalancing Russia, James Dobbins, Raphael S. Cohen, Nathan Chandler, Bryan Frederick, Edward Geist, Paul DeLuca, Forrest E. Morgan, Howard J. Shatz, Brent Williams, Rand Corporation, April 2019. Voir aussi les détails du plan dans Extending Russia : Competing from Advantageous Ground, Raphael S. Cohen, Nathan Chandler, Bryan Frederick, Edward Geist, Paul DeLuca, Forrest E. Morgan, Howard J. Shatz & Brent Williams, Rand Corporation, May 25, 2019. Ces deux rapports furent présentés à la Chambre des Représentants US le 5 septembre 2019.





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.