Coup de semonce le 10 avril. Trois pôles surgissent dans la vie politique : l’extrême droite, les socio-libéraux, l’Union Populaire. Chacun pesant autour de 30/33%. La surprise, c’est le score de Mélenchon que d’aucuns ne donnaient gagnant qui progresse spectaculairement jusqu’à frôler la place devant Marine Le Pen. Un bouleversement du jeu politique. Coup d’arrêt à l’abstention, vote grandissant dans les quartiers populaires, le travail des militants insoumis se vérifie. La France n’est pas condamnée à (…)

Nos lecteurs proposent
/ France , Jean-Luc Mélenchon



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.