Bonjour à tous. Désolé de vous avoir fait attendre un peu. J’ai eu l’honneur de passer du temps avec le Premier ministre ukrainien qui est ici aujourd’hui. Et il rencontre en ce moment-même certains des membres de mon cabinet, dont la secrétaire au Trésor, entre autres.

Et nous avons eu une – une bonne discussion. J’ai évoqué ce dont je m’apprête à vous parler aujourd’hui, ainsi que – il a remercié le peuple américain pour son soutien, il comprend que c’est important, et était – nous avons parlé de veiller à ce que tout le monde reste uni, en ce qui concerne l’Europe, l’Union européenne, et les autres, pour mettre fin à la brutalité de Poutine.

Mais avant de partir pour la côte ouest, je voudrais informer rapidement le peuple américain des dernières mesures que nous prenons pour soutenir le peuple ukrainien et faire en sorte que Poutine assume la responsabilité de sa guerre brutale et sanglante.

Les forces russes se sont retirées de Kiev, laissant derrière elles des preuves terrifiantes. Et vous l’avez vu et en avez parlé. Et, soit dit en passant, je – je ne le dis pas souvent, mais je pense que nous devrions applaudir les employés de vos agences qui sont sur le terrain en Ukraine, dans ces endroits. Et ils sont – ils sont vraiment – j’ai parlé à plusieurs d’entre eux. C’est un – nous leur sommes très redevables. Mais révéler les preuves de ces atrocités et crimes de guerre contre le peuple ukrainien – c’est tellement clair pour le monde entier maintenant.

Maintenant, ils ont lancé et recentré leur campagne pour s’emparer de nouveaux territoires dans l’est de l’Ukraine.

Et nous sommes actuellement dans une fenêtre de temps critique où ils vont préparer le terrain pour la prochaine phase de cette guerre.

Et les États-Unis et leurs Alliés et partenaires s’efforcent aussi vite que possible de continuer à fournir à l’Ukraine les forces dont elle a besoin – les armes dont elle a besoin – excusez-moi – et l’équipement dont elle a besoin – dont ses forces ont besoin pour défendre leur nation.

La semaine dernière, j’ai autorisé un paquet d’aide à la sécurité de 800 millions de dollars pour l’Ukraine comprenant de nouvelles capacités telles que des systèmes d’artillerie et des véhicules blindés de transport de troupes – des équipements adaptés aux besoins de l’Ukraine et conçus pour faire face à l’intensification des combats dans la région du Donbass. Il s’agit d’une guerre différente de la guerre dans d’autres endroits parce que les deux – topographiquement c’est différent. C’est plat, ce n’est pas dans la montagne, et il faut des types d’armes différents pour être plus efficace.

Aujourd’hui, j’annonce l’octroi de 800 millions de dollars supplémentaires pour augmenter encore la capacité de l’Ukraine à combattre à l’est, dans la région du Donbass.

Ce paquet comprend des armes d’artillerie lourde – des dizaines d’obusiers – et 144 000 cartouches de munitions pour les accompagner. Il comprend également plus de drones tactiques.

Au cours des deux derniers mois, nous avons déplacé des armes et du matériel vers l’Ukraine à une vitesse record.

Nous avons envoyé des milliers de missiles antiblindés et anti, des hélicoptères, des drones, des lance-grenades, des mitrailleuses, des fusils, des systèmes radar. Plus de 50 millions de cartouches avaient déjà été envoyées.

Les États-Unis à eux seuls ont fourni 10 systèmes antiblindés pour chaque char russe qui se trouve en Ukraine, soit un rapport de 10 contre 1.

Nous échangeons et continuerons à partager des renseignements importants et opportuns avec l’Ukraine pour l’aider à se défendre contre l’agression russe.

Et en plus de cela, de ces contributions directes des États-Unis, nous faisons un travail de facilitation. Nous facilitons le flux important d’armes et de systèmes vers l’Ukraine en provenance d’autres pays alliés et partenaires du monde entier, comme les systèmes antiaériens à longue portée S-300 que la Slovaquie a récemment transférés à l’Ukraine. Nous nous chargeons de les y livrer.

Nous ne pourrons pas toujours faire la publicité de tout ce que nous – ce que nos partenaires font pour soutenir l’Ukraine dans sa lutte pour la liberté.

Mais pour mettre au goût du jour le fameux conseil de Teddy Roosevelt : nous parlerons parfois doucement et porterons un gros Javelin. Parce que nous en envoyons aussi beaucoup.

Vous savez, mais nous ne sommes pas – nous ne gardons pas sous le coude le financement que le Congrès a fourni à l’Ukraine. Nous l’envoyons directement aux premières lignes de la liberté, aux combattants ukrainiens intrépides et compétents qui sont au front.

Il faut bien l’admettre, on doit être impressionné par le courage de ce pays, la détermination dont il fait preuve, pas seulement ses forces armées, mais le citoyen moyen : des hommes et des femmes, des jeunes – des jeunes hommes et des jeunes femmes aussi.

C’est – vous savez, le soutien continu et coordonné de la communauté internationale, dirigé et facilité par les États-Unis, est une raison importante pour laquelle l’Ukraine est en mesure d’empêcher la Russie de prendre le contrôle du pays jusqu’à présent.

Chaque contribuable américain, chaque membre de nos forces armées peut être fier du fait que la générosité de notre pays, et les compétences et le service de nos militaires, ont aidé à armer l’Ukraine et à repousser l’agression de la Russie en Ukraine, à repousser la sauvagerie de Poutine qui a tenté de s’emparer de la capitale ukrainienne et d’éliminer le gouvernement ukrainien.

La bataille de Kiev est une victoire historique pour les Ukrainiens. Cela a été une victoire pour la liberté, remportée par le peuple ukrainien avec l’aide sans précédent des États-Unis, de nos Alliés et de nos partenaires.

Maintenant nous devons accélérer ce paquet d’assistance pour aider à préparer l’Ukraine à l’offensive de la Russie qui sera plus limitée en termes géographiques, mais pas en termes de brutalité – pas en termes de brutalité.

Combiné à nos récentes mises à disposition, il assurera un flux constant d’armes et d’équipements vers l’Ukraine au cours des prochaines semaines.

Cependant, avec ce dernier décaissement, j’ai presque épuisé le pouvoir de prélèvement dont je dispose et que le Congrès a autorisé pour l’Ukraine dans le cadre d’un projet de loi de dépenses bipartisan le mois dernier.

Afin de soutenir l’Ukraine pendant toute la durée de ce combat, la semaine prochaine, je vais – je dois envoyer au Congrès une demande de budget supplémentaire pour continuer à fournir des armes et des munitions sans interruption aux braves combattants ukrainiens et continuer à fournir une aide économique au peuple ukrainien.

J’espère – et mon espoir et mes attentes sont que le Congrès bouge et agisse rapidement. Et je tiens à remercier le Congrès – démocrates et républicains – pour son soutien au peuple ukrainien.

Notre unité chez nous, notre unité avec nos Alliés et partenaires, et notre unité avec le peuple ukrainien envoient un message sans équivoque à Poutine : il ne réussira jamais à dominer et à occuper toute l’Ukraine. Il ne le pourra pas – cela n’arrivera pas.

En plus de renforcer la résistance de l’Ukraine sur le champ de bataille, nous démontrons également notre soutien au peuple ukrainien.

Aujourd’hui, les États-Unis annoncent leur intention de fournir 500 millions de dollars supplémentaires en aide économique directe au gouvernement ukrainien.

Cela porte notre soutien économique total à l’Ukraine à 1 milliard de dollars sur les deux derniers mois.

C’est de l’argent que le gouvernement peut utiliser pour aider à stabiliser son économie, pour soutenir les communautés qui ont été dévastées par l’attaque russe et pour payer les braves travailleurs qui continuent de fournir des services essentiels au peuple ukrainien.

Vous savez, ces dernières semaines ont vu le coût humain terrible de l’ambition de conquête et de contrôle de Poutine. Environ les deux tiers – les deux tiers – de tous les enfants ukrainiens ont été déplacés de leur foyer. Plus de 5 millions d’Ukrainiens ont fui leur pays. C’est un scandale absolu. Quand on pense que cela se passe à l’approche du deuxième quart du 21e siècle, c’est tout simplement – (soupirs).

Le mois dernier, lorsque j’étais en Europe, j’ai annoncé que les États-Unis accueilleraient 100 000 Ukrainiens afin que nous assumions une part de la responsabilité de l’aide aux Ukrainiens qui fuient la machine de guerre de Poutine.

Nous avons déjà accueilli des dizaines de milliers d’Ukrainiens aux États-Unis.

Et aujourd’hui, j’annonce un programme, « Unis pour l’Ukraine », un nouveau programme pour permettre aux Ukrainiens qui cherchent refuge de venir directement d’Europe aux États-Unis.

Ce nouveau programme d’admission conditionnelle humanitaire viendra compléter les voies légales existantes à la disposition des Ukrainiens, y compris les visas d’immigrant et le traitement des réfugiés.

Il permettra de disposer d’une voie rapide pour une migration sécurisée et légale de l’Europe vers les États-Unis pour les Ukrainiens parrainés par une entité américaine, comme une famille ou une ONG.

Ce programme sera rapide. Il sera rationalisé. Et il permettra de faire en sorte que les États-Unis honorent leur engagement envers le peuple ukrainien qui n’aura pas besoin de passer par notre frontière sud.

Nous continuons également à accroître la pression sur Poutine et à isoler davantage la Russie sur la scène mondiale.

Hier, le département du Trésor a déployé des mesures supplémentaires à l’encontre des personnes physiques et morales qui tentent de se soustraire à nos sanctions sans précédent – pas seulement les nôtres, mais dans tout l’Occident.

Aujourd’hui, j’annonce que les États-Unis interdiront l’accès à nos ports des navires affiliés à la Russie, comme l’a fait l’Europe.

Cela signifie qu’aucun navire – aucun navire battant pavillon russe ou détenu ou exploité par des intérêts russes ne sera autorisé à accoster dans un port américain ou à accéder à nos côtes. Aucun. Aucun.

Il s’agit d’une nouvelle étape cruciale que nous franchissons de concert avec nos partenaires de l’Union européenne, du Royaume-Uni et du Canada et – en outre, pour priver la Russie des avantages du système économique international dont elle a tant profité dans le passé.

Nous ne savons pas combien de temps durera cette guerre. Mais à l’approche du jalon des deux mois, voici ce que nous savons :

Poutine n’est pas parvenu à réaliser ses grandes ambitions sur le champ de bataille. Après des semaines de bombardements sur Kiev, Kiev est toujours debout.

Le président Zelensky et son gouvernement démocratiquement élu sont toujours au pouvoir.

Et les forces armées ukrainiennes, rejointes par de nombreux civils ukrainiens courageux, ont mis en échec la Russie qui voulait conquérir leur pays.

Elles ont bénéficié dès le premier jour d’un approvisionnement ininterrompu en armes, munitions, blindages, renseignements des nations du monde libre, avec à sa tête les États-Unis.

Alors que la Russie continue ses avancées militaires incessantes et – ses avancées militaires et ses brutalités contre l’Ukraine, Poutine mise sur notre perte d’intérêt. Cela a toujours été mon point de vue ; vous m’avez entendu dire cela depuis le début. Il comptait sur le fait que l’OTAN, l’Union européenne, nos alliés en Asie craqueraient, s’éloigneraient. Il parie sur des fissures de l’unité occidentale. C’est encore le cas.

Et, encore une fois, nous allons lui prouver qu’il a tort. Notre détermination ne fléchira pas. Nous allons continuer à soutenir le peuple courageux et fier d’Ukraine. Nous ne faillirons jamais dans notre détermination à défendre la liberté et à nous opposer à la tyrannie. C’est aussi simple que ça.

Donc, encore une fois, je tiens à remercier le peuple américain – remercier le peuple américain pour son soutien au peuple ukrainien. C’est notre – c’est notre responsabilité, à mon avis, et nous avons réussi à faire en sorte que le monde entier reste uni dans cet effort.

Alors, merci beaucoup. Merci.



Source:

One thought on “Joe Biden sur l’évolution de la situation concernant la Russie et l’Ukraine, par Joseph R. Biden Jr.”
  1. Ouais, tout ça est possible parce qu’il existe encore un aéroport international en Ukraine qui est toujours intact, ce qui ne va pas durer et la fermeture totale de ce pays va considérablement diminuer le moral ukrainien.
    Biden et ceux qui le manipulent comme une marionnette ne se rendent pas compte que justement Poutine et ses hommes prennent comme référence leurs déclarations pour actualiser leur opération.
    À chaque fois qu’ils l’ouvrent, l’argument n’est plus valable la fois suivante, on dirait presqu’un jeu pour le d’en face.
    Comment avons-nous pu être aussi stupides à laisser des esprits aussi cons nous diriger avec des formules aussi connes que celles du monde libre.
    Si ce soir nous n’avions pas satisfaction dans les urnes, alors nous ne devrions pas attendre que ces beaux esprits du monde libre se réinstallent pour nous faire souffrir et, peu importe si la connerie de nos compatriotes les font basculer dans une horreur à laquelle leurs esprits de merde ne sont pas préparés.
    S’il ne nous est pas possible d’obtenir le changement pacifiquement, il faudra le faire par la force et recourir à tous les moyens pour le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.