Dimanche 24 avril, Emmanuel Macron a été réélu avec 58,7 % des voix. Il sera donc à nouveau le président de la France, “à défaut d’être le président des Français”, et ce pour les cinq prochaines années. Pour son discours d’investiture, il est arrivé main dans la main avec son épouse, entouré par plusieurs enfants des membres de son équipe de campagne.

Lire aussi : Présidentielle : “Les années à venir à coup sûr ne seront pas tranquilles” Emmanuel Macron

“On se bat tous, chacun avec nos différences, nos sincérités, pour nos enfants”

Cette mise en scène, si elle a plu à certains, en a indigné bien d’autres. Notamment parce qu’Emmanuel Macron n’exclut ni le retour du passe vaccinal, ni même la vaccination obligatoire pour son prochain quinquennat, et pourrait donc obliger davantage de jeunes à se faire piquer. Une prise de position qui a été à l’origine des mesures liberticides successives, elles-mêmes ayant entraîné une considérable augmentation du taux de suicide chez les enfants lors de ces deux dernières années.

Lire aussi : Conséquences du Covid-19 chez les enfants: d’une crise sanitaire à une “pandémie mentale”

Notons aussi que certains de ses collaborateurs (et amis) ont été accusés d’inceste, voire de pédophilie, comme Olivier Duhamel ou Claude Lévêque. En conséquence, cette proximité affichée d’Emmanuel Macron entouré par des jeunes, si elle rend bien à la caméra, sonne assez faux sur le papier. D’ailleurs, quelques internautes n’ont pas pu s’empêcher de relever la moue assez penaude de Brigitte Macron.

Ode à la joie ou marche funèbre ?

L’entrée en scène n’était pas laissée au hasard. La procession s’est déroulée le long du Champ-de-Mars, mise en musique grâce à l’Ode à la joie, hymne européen, extrait de la neuvième symphonie de Beethoven. Un choix particulier dans le cadre de l’élection présidentielle française, qui se fait habituellement sous la Marseillaise. Les internautes se sont d’ailleurs jetés sur l’occasion pour reprocher à Emmanuel Macron son manque de patriotisme. Parmi eux Alain Houpert, Emmanuel de Villiers ou encore Laure Lavalette, porte-parole du Rassemblement national :

D’autres se sont plutôt réjouis de cette image :

D’autres encore, plus imaginatifs, font le parallèle avec le joueur de flûte de Hamelin, triste légende allemande transcrite notamment par les célèbres frères Grimm  :





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.