Témoignages : 

– Traduction du témoignage de ce jeune mercenaire américain qui s’est enfui en Pologne après s’être enrôlé dans un régiment ukrainien :

“…Notre base [Yavorov, bombardée par les russes -NdT] a été complètement bousillée, de nombreux américains et britanniques sont morts, ils [les ukrainiens] n’en parlent pas, ils comptent nos morts comme si c’était les leurs. 

Ils ont voulu nous envoyer à Kiev sans aucunes armes, ni équipement, ni plaques de protection, ceux qui ont pu obtenir des armes ont reçu des chargeurs avec à peine dix p… de balles. 

Quand ils ont voulu nous envoyer à Kiev, nous avons refusé, notre groupe entier composé d’américains, de canadiens, de britanniques, alors ils nous ont ordonné d’y aller quand même sinon ils nous tireraient dans le dos. 

Alors, moi, un britannique et un autre américain nous sommes cachés à l’arrière d’une ambulance pour nous enfuir jusqu’à la frontière et nous nous sommes trouvé dans une autre galère, car à la frontière, tous ceux qui ont un uniforme ou quoi que ce soit de militaire sont renvoyés au front directement. 

Alors nous sommes descendu a 5 km environ de la frontière et nous avons marché jusqu’à la frontière où un groupe humanitaire nous a dit de jeter tous nos équipements militaires en nous prévenant que si nous les gardions, les ukrainiens découperaient nos passeports et nous renverraient la-bas. 

Donc, nous l’avons fait, ils nous ont donné des vestes de la Croix-Rouge, des laissez-passer humanitaires et des vêtements civils, et grâce à cela nous avons pu passer la frontière ukrainienne. 

Les gens doivent arrêter de venir ici, c’est un piège, et je peux vous dire que je connais de multiples personnes qui peuvent confirmer ce que je dis…” 

– Vidéo facebook du témoignage d’un mercenaire français juste après la destruction de la base militaire géante de Yavorov :

– Un autre jeune français parti combattre en Ukraine témoigne dans TPMP :

Il explique : “On ne m’a pas proposé de faire autre chose. Y’a deux autres choses qu’on peut faire, sniper et para commando. Mais je ne suis pas suicidaire. Donc ça c’est partir au front directement. C’est le suicide”. 

A tous les inconscients qui auraient envie d’aller jouer les mercenaires de l’OTAN en Ukraine, ce n’est pas un jeu vidéo ! 

A LIRE : Ministère de la Défense russe : Il n’y aura pas de pitié pour les mercenaires en Ukraine : LIEN

Source: Le Blog noir de Brocéliande



Source:

One thought on “Les volontaires étrangers fuient les lignes de front en Ukraine – les Ukrainiens découpent leurs passeports et les renvoient au front sans armes ni équipement”
  1. He bien, oui les gars, dans ce safari-là, on prend plus de balles et de ferraille dans le corps qu’on en distribue, c’est plus les théâtres où c’était à la tonne de ferraille qui se baladait dans l’air que ça devenait dangereux, là, c’est menace de mort certaine.
    Et, on ose nous dire et faire croire que même en envoyant tout le matériel possible, que l’Ukraine va gagner ou faire durer avec des fiottes pareilles.
    Non, si les braqueur du monde veulent conserver leur butin, va falloir mettre les tripes sur la table.
    Remarquez, comme ils viennent d’abolir tous les droits de douanes, taxes et autres, pour l’Ukraine, on peut pas douter qu’ils vont se faire un maximum de blé (c’est à propos) en faisant passer toutes sortes de choses par là, enfin, sur le papier…
    C’est sûr, ils vont se goinfrer et prendre tout ce qu’ils pourront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.