Le Danemark a annoncé ce 26 avril 2022 avoir suspendu sa campagne de vaccination à l’échelle nationale en raison du fait que la pandémie est sous contrôle

Une première dans le monde. Alors que la 4ème dose est sur toutes les lèvres, un pays de l’UE a, quant à lui, décidé de suspendre la vaccination contre le Covid-19, jugeant que la situation s’est stabilisé sur toute l’étendue de son territoire. Ce pays n’est autre que le Danemark qui, dès février dernier, menaçait déjà de mettre fin à la vaccination.

En effet, ce 27 avril, Lecourrierd-du-soir.com a appris de plusieurs sources que Copenhague a suspendu la vaccination sur son territoire. Ainsi, à en croire le média The Local Danemark, la décision a été annoncée par la ministre danoise de la Santé, Bolette Soborg, pour qui le pays est en “bonne position”.

“Nous ralentissons le rythme de la campagne de vaccination”

Selon elle, en raison des bons chiffres enregistrés récemment, il était nécessaire de mettre entre parenthèse la campagne de vaccination.  “Donc, nous ralentissons le rythme de la campagne de vaccination”, a-t-elle martelé, avant d’ajouter que le pays reprendra la campagne dès l’automne.

“Nous envisageons de reprendre la vaccination en automne. Avant cela, nous examinerons minutieusement qui doit être vacciné, quand il doit l’être et avec quelle dose”, précise-t-elle. Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que le Danemark suspend la vaccination contre le Covid. En février, le pays avait tenu tête à l’UE en menaçant d’arrêter de vacciner sa population.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com avait obtenue de l’agence de presse américaine, The Associated Press. D’après cette source, les autorités sanitaires qui ont levé les restrictions liées au Coronavirus estimaient que la couverture vaccinale était suffisamment forte pour faire face à une hausse des infections. D’ailleurs, à en croire la même source, les autorités danoises avaient décidé de ne pas administrer une dose de rappel.

L’information avait été confirmée par le média NewsWeek qui nous a appris ce 11 février que les autorités danoises avaient également renoncé à vacciner les enfants de 5 à 11 ans, comme cela avait été prévu dans le passé. Les mêmes autorités ont annoncé la fin des restrictions estimant que le variant Omicron ne représente pas une sérieuse menace.





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.