Des explosions ont eu lieu dans les trois oblasts russes limitrophes de l’Ukraine (Belgorod, Voronej et Koursk), le 26 avril 2022.

Un dépôt militaire de munitions a pris feu près du village de Staraya Nelidovka (situé à environ 10 kilomètres de Belgorod), le 27 avril au petit matin (3h30). Un dépôt d’hydrocarbures avait déjà été attaqué à Belgorod début avril.

On assiste à une extension de la guerre d’Ukraine vers, à l’Ouest, la Transnistrie et, à l’Est, la Russie.





Source:

One thought on “Extension de la guerre en territoire russe”
  1. Pas d’inquiétudes, le sang-froid russe ne va pas les pousser à mettre le feu à la planète immédiatement, par contre, c’est un signal fort qui va coûter très cher aux Ukrainiens qui vont voir leur capitale Kiev se faire déchirer.
    Là, les centres de commandement, tout ce qui représente une certaine autorité de l’État doivent être évacués d’urgence car ça va faire mal, très, très mal.
    On affaire à des connards de la pire espèce là, les Ukrainiens vont s’en prendre plein l’cul alors que Zelensky et les siens pourront se poudrer allègrement le nez et picoler tout ce qui se boit, c’est triste que la vie de cet homme et ceux qui le suivent au plus près ne soient plus menacées que ça.
    Par contre il y a un aspect des choses auxquels il faudra rester attentifs, quand l’ennemi non déclaré parle et manœuvre les actions guerrières contre soi sans agir directement, à quelles situations exceptionnelles s’expose-t-il?
    Peut-on éliminer Bojo pour avoir causer la mort de Russes sur leur territoire?
    Pour moi, c’est sans conteste oui!
    Poutine ne le fera pas immédiatement, mais, pourquoi pas un accident naval d’un de ces supers méthaniers en très haute mer qui mettrait nos saloperies de bourses en catatonie.
    Un coup comme ça, et c’est tout l’aléatoire des approvisionnement autres comme ils disent tous qui s’en trouve réduit à solution nulle car trop incertaine.
    Avant le largage d’un satan2, il va falloir pousser le bouchon plus loin, en sont-ils assez braves pour le faire, là ce sont ces connards d’Ukrainiens qui vont ramasser.
    Si, ça pouvait leur faire prendre conscience de Qui les mène, ce serait pas plus mal.
    Entre Pétain et Zelensky, clairement, n’importe quel peuple lucide et au courant préférerait Pétain!
    C’est quasi une réhabilitation pour ne pas dire béatification, bravo Johnson et Zelensky!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.