Source Insolentiae

Je vous cite le passage le plus important de cette dépêche de l’agence Reuters qui vous confirme l’importance de l’Ukraine et de la Russie sur le marché des essais cliniques, je vous partage mon analyse plus bas.

« Roche a prévenu que l’attaque de la Russie contre l’Ukraine perturbe le développement d’une nouvelle génération de médicaments contre la sclérose en plaques (SEP), le secteur dépendant de manière disproportionnée de l’Europe de l’Est pour ses essais cliniques.

« L’Ukraine et la Russie ont historiquement été des contributeurs très importants aux essais cliniques pour les patients atteints de troubles neurologiques tels que la sclérose en plaques », a déclaré Bill Anderson, directeur de la division pharmaceutique de Roche, lors d’une conférence téléphonique après la publication des ventes du premier trimestre.

L’Europe de l’Est est un lieu d’essai attrayant parce que les chercheurs qui dirigent les centres médicaux de la région sont bien formés. Par ailleurs, les patients sont fortement incités à se porter volontaires pour participer aux essais, qui leur offrent souvent la possibilité de recevoir de meilleurs soins que ceux offerts par le système de santé local.

D’autres acteurs du secteur ont également évoqué le faible coût des études ».

Faire des études cliniques en Russie ou en Ukraine c’est nettement moins cher. En cas de problème c’est également nettement moins cher.

Ce genre d’information doit permettre de nuancer notre analyse de ce qui se passe en Ukraine et en Russie. Non pas qu’un Russe ou qu’un Ukrainien vaut moins qu’un européen de l’Ouest, disons que la valeur de la vie, le prix de la vie n’est pas le même partout sur la planète. Il y a une immense différence entre la vie d’un Américain, celle d’un Ukrainien, celle d’un Irakien ou d’un Syrien, ou celle d’un Somalien.

N’y voyez de ma part aucune hiérarchie entre les individus mais un simple constat d’une cruelle lucidité sur la monstruosité réelle de notre monde. Une monstruosité que l’on préfère ne pas voir en se donnant facilement une bonne conscience, le plus souvent à bien peu de frais.

Les laboratoires pharmaceutiques ne sont pas que des « gentils » et ils ont surtout besoin de pays complaisants pour leurs études cliniques.

Charles SANNAT

Source Agence de Presse Reuters via le site Boursorama.com ici

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.