Cette info me suggère 3 idées :
-la première est que décidément , les occidentaux n’ont qu’une confiance limitée dans le dévouement sacrificiel des ukrainiens à leur cause bien pourrie : Ils se rendent trop vite , se battent mal et ne savent pas utiliser leurs armes . Alors l’occident recrute et j’espère bien que rares seront les décérébrés qui répondront à l’appel
-La seconde est qu’ils avaient déjà fait pareil en Syrie : Je me souviens avoir vu à la téloche , lors de la prise d’Alep Est par les djihado terroristes qui travaillaient déjà pour eux à la destitution d’Assad , un reportage qui était un vrai appel au recrutement de vocations et 3 ou 4 ans plus tard , les mêmes ne voulaient plus que les recrues en question reviennent au pays : C’est sûr que se battre durant plusieurs mois aux côtés de nazis ou d’islamo terroristes , cela vous change un homme : De doux agneau , il devient vite un vrai tigre ou plutôt une hyène .
-La troisième est que lorsqu ‘un médecin est confronté à un décès suite au vaccin et qu’il veut faire remonter le décès vers les autorités compétentes , c’est pour lui le chemin du combattant : Dissuasion si ce n’est interdiction et surtout pas de marche à suivre et là au contraire tout vous est indiqué , il suffit de suivre les indications . Une différence de taille dans le traitement des problèmes qui vous laisse pantois !
Voila où on en est dans notre belle société !



Source:

One thought on “Mourir pour rien”
  1. Les gens font ce qu’ils veulent de leurs vies après tout… même si ce procédé a beaucoup été utilisé lors de la guerre d’Israël avec les pays arabes et qu’on nous les fait passer pour d’héroïques guerriers qui auraient conquis seuls… pipeau, comme beaucoup du reste.
    Là, pareil, certains pensaient rééditer l’exploit avec la peau d’authentiques connards aux besoins assassins, mais l’adversaire ici est indigeste au possible, véritable poison instantané qui rend la vie sur place très, très courte.
    Peu importe qu’ils meurent, ce sont des vivants dont nous devrions nous préoccuper, surtout s’ils sont blessés, car en aucun cas la Sécurité Sociale ne doit prendre en charge la réparation de ces vermines.
    C’est typiquement un procédé juif, Zelensky a interdit aux hommes de moins de soixante ans de sortir du pays en même temps qu’il a invoquer simultanément cette brigade.
    Ça n’est certainement pas cette petite merde cocaïnomane qui a eu autant de suite dans les idées, tout ça était pré-envisagé et a été appliqué avec une rapidité et un soutien international d’une telle stupidité, de sorte que quand les choses vont revenir au calme, il sera très facile de mettre en accusation les actuels accusateurs sans preuves des pires crimes qui sont largement relayés par des propagandistes qui se disent presse d’information.
    Les lois qui ont été prises durant tout le quinquennat passé l’était justement pour que nous ne puissions pas conspuer sur les réseaux et la toile ce ramassis nauséabond.
    La guerre n’était pas commencée qu’on montait une légion pour laquelle rien n’était prévu, on peut donc pas dire que la Russie était dans l’impréparation, par contre l’effet de surprise pour le camp assassin aux mines et discours soi-disant angéliques, s’est fait réellement surprendre à sa propre mise en scène.
    C’est dire à quels cons de compétition nous avons à faire.
    En deux mois, l’histoire peut déjà être écrite, les vrais historiens auront tout un socle d’éléments pour mettre K.O les aventureux occidentaux.
    Kiev doit être bombardée copieusement, là, l’Ukraine, toute l’Ukraine doit souffrir dans sa chair et ne pas s’imaginer en sécurité en seul endroit du territoire.
    Ces charognards roumains sentent des opportunités, ils faut semer alors la mort et la destruction impitoyable devant leurs nez pour qu’ils n’aient pas envie d’y mettre un seul orteil, et, quand bien même, que ceux qui les commandent disent non à leur instinct charognard, pour ne pas être eux-mêmes directement impliqués.
    En fait, tout ce qui se fait, ne contribue qu’à légitimer une plus grande violence russe, pour des gens qui veulent prétendument les stopper, faut avouer que leurs méthodes méritent d’être sérieusement analysées.
    Ça ne sert à rien de tenter de faire comprendre à un hypnotisé les tenants et aboutissants de cette histoire, lui mettre en évidence les incohérences dont il peut prendre conscience avec ce qui lui tourne encore de neurones suffit.
    Il faut à la Russie mettre tellement de rage que même les merdias n’auront pas envie de rester là, c’est plus la guerre pendant 45 jours, c’est une boucherie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.