Le parc éolien de Belwind, au large de la Belgique.

29 avril 2022 à 14h52,

Durée de lecture : 1 minute

Énergie

Le cabinet du vice-Premier ministre et ministre de la Mer du Nord Vincent Van Quickenborne a annoncé ce mardi 26 avril à l’agence Belga avoir porté plainte contre la France. L’enjeu ? Le projet français de construire un parc éolien à la frontière belge. La France souhaite implanter 46 éoliennes d’ici 2027 à une dizaine de kilomètres de Dunkerque ainsi que d’autres communes balnéaires frontalières, sur une superficie de 50 km², selon la RTBF.

Selon le ministre belge de la Mer du Nord, la Belgique avait déjà traîné la France en justice en juillet 2021. D’abord examinée par le tribunal administratif de Lille, l’affaire a été portée devant la Commission européenne « parce que notre pays n’a pas été entendu dans la détermination de la localisation, alors que les règles européennes l’exigent » a déclaré Vincent Van Quickenborne.

Selon la RTBF, le port d’Ostende redouterait le risque de blocage de « routes maritimes historiques à destination et en provenance du Royaume-Uni ». Craignant le mécontentement des habitants des villes côtières vis-à-vis de potentielles « nuisances visuelles », le ministre souhaiterait que la France construise le parc éolien « 5 km plus loin ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.