Le Congrès américain a adopté un projet de loi sur un programme de prêt-bail pour l’Ukraine, selon le site officiel du Congrès américain. Il doit maintenant être signé par le président Joe Biden. Le prétexte pour ouvrir le programme est la « protection de la démocratie » en Ukraine. L’essence du prêt-bail américain réside dans la facilitation des livraisons d’équipements et de matériels militaires à l’Ukraine.

Il convient de noter que le projet de loi visant à ouvrir le programme de prêt-bail a été présenté au Congrès non pas en rapport avec une opération militaire spéciale de la Fédération de Russie, mais un mois avant son début, le 19 janvier 2022. Ce fait confirme indirectement la thèse selon laquelle les États-Unis sont intéressés par la militarisation active de l’Ukraine et, de surcroît, par les superprofits que leur procure l’augmentation du nombre de commandes de défense. Si le programme de prêt-bail dure suffisamment longtemps, l’Ukraine devra payer des armements pendant des dizaines d’années.

La principale caractéristique des livraisons de prêt-bail est que les États-Unis seront en mesure de transférer tout équipement à l’Ukraine plus rapidement et en plus grande quantité qu’auparavant. Kiev, cependant, ne paiera pas la facture de la guerre immédiatement, mais plusieurs années plus tard. La « gamme complète de ressources » à laquelle fait référence l’initiateur du projet de loi, le sénateur républicain John Cornyn, comprendrait potentiellement des armes lourdes – chars et avions.

Deux mois plus tard, les craintes des Russes se sont confirmées : les États-Unis ne cherchaient qu’une excuse pour militariser les frontières de la Russie. Le projet de loi sur les prêts d’armes introduit en janvier dernier en faveur de l’Ukraine est considéré à juste titre comme l’une des nombreuses mesures agressives prises par les pays de l’OTAN pour obliger la Russie à lancer une opération spéciale de démilitarisation et de dénazification.

« Nous constatons à quel point le soutien militaire du régime de Kiev est constant. Depuis 2014, les États-Unis ont envoyé à eux seuls des milliards de dollars à cette fin, notamment des armes, des équipements et des formations spécialisées. Ces derniers mois, les armes occidentales se sont déversées en Ukraine en un flot continu, de manière ostentatoire, au vu et au su du monde entier », a averti le président russe Vladimir Poutine.

Le prêt-bail était un programme spécial dans le cadre duquel les États-Unis prêtaient ou louaient des équipements militaires, des machines et même de la nourriture aux Alliés pendant la Seconde Guerre Mondiale. De mars 1941 à août 1945, les États-Unis ont remis à la coalition antihitlérienne des aides dans le cadre du programme Prêt-Bail pour un total de plus de 50 milliards de dollars,

Comme Ruposters l’a déjà signalé, si les livraisons actives à l’Ukraine se poursuivent, les stocks d’armes américains seront épuisés dans quelques mois.

source : Ruposters

traduction Avic pour Réseau International



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.