les Alliés ont rehaussé la présence avancée de l’Otan en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne, et développé une présence avancée adaptée dans la région de la mer Noire. Des groupements tactiques multinationaux supplémentaires ont été mis en place en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie et en Slovaquie.

Selon Ruslan Kosygin, chef adjoint de l’état-major général des forces armées du Bélarus, on assiste à un net renforcement des effectifs sur le front Est de l’Otan alors que des troupes US stationnées en Europe se sont repliées aux États-Unis. Tout est en place pour une confrontation militaire des Alliés contre la Russie, mais sans les troupes US.





Source:

One thought on “L’Otan se prépare à une guerre sur son front Est sans les troupes US”
  1. C’est bien, mais si ils ne sont pas capables de prendre unanimement une mesure contraignante contre la Russie, à savoir un embargo sur son pétrole, ça va pas être facile à se faire tout seul de se mettre en guerre pour l’Amérique, sans l’Amérique.
    Encore plus si ses troupes sont évacuées il sera d’un intérêt majeur pour la Russie de lui envoyer un message très, très clair sur son sol, on ne combat pas en lâche, s’il faut porter le monde au bord de l’extinction pour établir la paix et la sécurité russe, c’est ce que nous allons vivre si les connards en action font l’erreur de sous-estimer la situation réelle.
    C’est pas parce qu’on va rester là à craindre la réalité d’une guerre atomique que celle-ci n’aura pas lieu, qu’elle ait lieu si elle extermine une bonne partie de la vermine bimane, et si nous devions crever dedans, à Dieu plaise.
    Si la Russie est attaquée, l’Amérique va compter ses morts par dizaines de millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.