Les représentants de Pfizer terrorisent en coulisses de nombreux gouvernements par leur course au profit avec les vaccins contre le Covid.

Exemple en Amérique du Sud : en juin 2020, en guise de compensation et de garantie pour la livraison de millions de lots de vaccins, Pfizer a exigé du gouvernement argentin les réserves bancaires nationales, les bases militaires existantes et les biens immobiliers des ambassades du pays dans le monde entier.

En outre, le gouvernement a dû assumer la responsabilité totale des effets secondaires liés à la vaccination en souscrivant une assurance responsabilité civile spéciale.

La même chose s’est produite au Brésil.

Ne faut-il pas mettre définitivement un terme à cette impitoyable course aux profits en temps de crise des grands groupes pharmaceutiques ?

source : Kla.TV



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.