Lorsqu’on parle d’un procès du lanceur d’alerte Damien Rieu, on serait tenté de répondre : lequel ? Mosquée de Poitiers, Col de l’Echelle ou Génération Identitaire ? Celui qui va porter les couleurs de Reconquête ! dans les Alpes-Maritimes pour les élections législatives n’a pas peur de l’affrontement ni de dire et d’écrire ce qu’il pense. Et cela concerne parfois des personnalités de premier plan dans le monde médiatique. Pour deux tweets postés à l’automne 2020, le footballer Karim Benzema a porté plainte pour diffamation, le 5 mai dernier, contre Damien Rieu.

Dans ces deux tweets, Damien Rieu a reproché au sportif franco-algérien d’avoir posé le temps d’une photo avec un imam sulfureux évoluant dans les milieux islamistes. Dans un deuxième cliché, Rieu lui reproche d’avoir posé, l’index en l’air, un signe largement employé par les islamistes de Daech. « Karim Benzema avait en outre aimé la publication d’un champion tchétchène de MMA accusant le gouvernement d’Emmanuel Macron d’islamophobie, relié à ses différents statuts pro-islamistes j’ai trouvé, et je trouve encore cela très grave », explique Damien Rieu par téléphone. Concernant la suite donnée à cette affaire, l’avocat de Damien Rieu, Me Lambert, se montre confiant : « Selon moi, les infractions ne sont pas constituées en l’état actuel des choses », affirme celui qui a déjà défendu plusieurs militants identitaires.

De son côté, Karim Benzema va retrouver les tribunaux. Après avoir été suspecté dans une affaire de chantage à la sextape contre son ancien partenaire en équipe de France Matthieu Valbuena, affaire qui l’avait privé du maillot bleu pendant plusieurs années, Benzema se considère aujourd’hui comme la victime de Damien Rieu. Nous avons joint par téléphone l’avocat de Karim Benzema, Me Sylvain Cormier, qui n’a « pas souhaité faire de commentaire pour le moment ».

L’autre combat de Damien Rieu

Rieu, vrai pro de « l’agit-prop », va avoir fort à faire dans les semaines à venir puisqu’il a été investi candidat dans la 4e circonscription des Alpes-Maritimes, territoire situé à la frontière italienne, connu pour être aussi celui du militant sans-frontière Cédric Herrou. Cela n’a pas échappé à Damien Rieu qui se voit comme un « Anti-Cédric Herrou ». Pour lui, porter les messages anti-immigration de Zemmour sur ce territoire a du sens : « Ce territoire est traversé chaque jour par 250 clandestins ayant franchi illégalement la frontière française », déplore celui qui fut l’un des artisans de l’opération de Génération Identitaire au Col de l’Echelle, affaire pour laquelle il a été relaxé. « Cédric Herrou et moi, ce sont deux visions radicalement différentes de la France : d’un côté, on aide à faire entrer n’importe qui, dont des criminels, de l’autre, on aspire simplement à protéger les Français », insiste-il. Il y a fort à parier que cette circonscription des Alpes-Maritimes sera largement suivie par les médias, tant la portée est symbolique. Comme la 14e circonscription du Rhône qui verra s’affronter notamment le policier Bruno Attal et le militant Insoumis Taha Bouhafs.





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.