Une nouvelle défaite pour la France dans cette course contre la montre pour trouver un remède au Covid-19. En tout cas, quelques jours après les aveux d’échec de Sanofi dans le vaccin anti-Covid, c’est un autre coup de massue qui vient d’être asséné à ce pays, la deuxième puissance économique européenne.

En effet, dans un communiqué rendu public 06 mai et intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) annonce avoir mis fin à la commercialisation du Spray nasal, Predispray.

Lecourrier-du-soir.com vous invite à lire le communiqué intégral

Excellente lecture 

“Dans le cadre de notre surveillance du marché des dispositifs médicaux, nous avons été informés de la promotion d’un spray nasal virucide Previdspray contre le Covid-19.

Son fabricant, la société Clers Medical, étant enregistré en Belgique, nous avons alors sollicité l’Agence fédérale belge des médicaments et des produits de santé (AFMPS) pour qu’elle mène des investigations sur ce produit.
Selon l’AFMPS, les documents techniques du produit ne présentent pas de preuves cliniques suffisantes pour justifier une utilisation contre le virus SARS-CoV-2 responsable de la maladie Covid-19.
En conséquence, la commercialisation de ce produit dans les pharmacies ou tout autre lieu en France est arrêtée. Conformément à la demande de l’AFMPS, la société Clers Medical est tenue de procéder au retrait des lots de ces dispositifs.

Nous rappelons que les dispositifs médicaux sont des produits de santé. A ce titre, ils font l’objet d’une surveillance de la part de l’ANSM, visant à contrôler le respect de la réglementation qui leur est applicable, notamment quant à leurs performances et leur sécurité d’utilisation pour les patients.”





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.