Des officiers supérieurs des États-Unis, de France et de Grande-Bretagne pourraient se trouver à l’usine Azovstal à Marioupol bloquée par les militaires russes et de Donetsk, a déclaré Yan Gagin, conseiller du chef du gouvernement de la RPD, dans une interview à RIA Novosti.

« En tout cas, je peux confirmer la présence là-bas d’officiers supérieurs d’États étrangers, principalement d’États européens. C’est ce qu’affirment également les Azov eux-mêmes (les militants du régiment d’Azov), ceux qui ont été faits prisonniers, ceux qui se sont rendus et ont déposé les armes, et les civils qui en sont sortis. C’est-à-dire que nous pouvons en juger par les mots », a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

Selon lui, les tentatives de retrait des Azov du territoire de l’entreprise et les efforts des représentants d’États étrangers, en particulier les « appels fréquents » au Kremlin du président français Emmanuel Macron, viennent renforcer indirectement cette information.

Répondant à la question de savoir de quels pays les mercenaires pourraient provenir, Yan Gagin a répondu que « vraisemblablement, ce sont les États-Unis, la Grande-Bretagne , la France ».

Source : https://lemediaen442.fr/urgent-des-officiers-superieurs-americains-francais-et-britanniques-sont-a-azovstal/



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.