Le général Stephen Townsend, commandant de l’AfriCom, ne parvient toujours pas à stationner ses troupes sur le continent africain. Son quartier général reste basé en Allemagne.

Il s’est donc discrètement rendu au Somaliland durant sa tournée officielle à Djibouti, en Somalie et au Kenya. L’idée serait de conditionner la reconnaissance internationale de cet État à son acceptation d’une base militaire US.





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.