astéroïde 388945

Si la NASA a signalé ce passage comme une « présence rapprochée », c’est parce que la distance de 3,5 millions de kilomètres oblige à la prudence.

Ce n’est pas la première fois que l’astéroïde 388945 nous rend visite. Il est passé près de la Terre en mai 2020, à une distance de 3 millions de kilomètres.

L’agence spatiale américaine Nasa s’attend à ce que l’astéroïde 388945 (2008 TZ3) passe à proximité de la Terre vers 21h18 GMT, 23 h, heure française ce dimanche 15 mai.

Bien que la trajectoire de l’astéroïde se trouve à une distance d’environ 3,5 millions de kilomètres, il est toujours considéré comme un risque potentiel par la Nasa. Si un astéroïde se trouve à moins de 4,65 millions de kilomètres de notre planète et dépasse une certaine taille, il est considéré comme ” potentiellement dangereux “, selon l’agence spatiale.

Cette roche spatiale géante qui mesure près de 500 mètres de large n’en est pas à son premier passage. Elle passe régulièrement près de la Terre, tous les deux ans, selon la Nasa.

La roche spatiale géante se déplace à une vitesse de 37 400 kilomètres par heure, soit 9 fois plus vite qu’une balle de fusil.

asteroide 388945

© NASA
L’astéroïde est suivi de près par la Nasa.

Malgré la distance énorme, à l’échelle de l’espace, les trajectoires sont surveillées de près et le risque de collision est pris très au sérieux par les scientifiques. Car si la NASA a signalé ce passage comme une “présence rapprochée”, c’est parce que la distance de 3,5 millions de kilomètres oblige à la prudence. En cas de collision avec un autre astéroïde, des débris pourraient par exemple se rapprocher de la Terre.

Si les astéroïdes, comme 2008 TZ3, sont décrits comme dangereux, c’est donc en raison de “calculs complexes liés à la taille (supérieure à 150 m) et à la distance à laquelle l’objet s’approche”. de notre planète.

L’astéroïde 388945 (2008 TZ3) a été découvert en 2008 et a une période orbitale de 732 jours. Il fera sa prochaine apparition en mai 2024, mais beaucoup plus loin, à plus de 7 millions de kilomètres.



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.