Le Conseil irlandais pour les libertés civiles (ICCL) affirme que Google donne accès à 4 698 entreprises, au minimum 294 milliards de fois par jour aux États-Unis et 197 milliards de fois par jour en Europe, aux données qu’il enregistre sur les sites visités et les localisations des internautes.

Il s’agit de la plus vaste violation de la vie privée de l’histoire.

titre documents joints





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.