par Christelle Néant.

Alors que la ville de Svetlodarsk, près de Debaltsevo, est passée sous le contrôle de la Russie et de la RPL (République populaire de Lougansk), la bataille fait déjà rage plus au nord-ouest dans la ville de Krasny Liman, et l’encerclement de Severodonetsk et Lissitchansk est bien avancé. Bilan des dernières évolutions de la ligne de front dans le Donbass.

Le 24 mai 2022, la prise de contrôle de Svetlodarsk (située face à Debaltsevo et au nord est de Gorlovka) par la Russie et la RPL a été confirmée par une vidéo montrant le retrait du drapeau ukrainien qui flottait et sur le bâtiment administratif de la ville et son remplacement par le drapeau russe.

Les autorités ukrainiennes ont elles aussi reconnu la perte de contrôle sur Svetlodarsk. Cette avancée rapide a été rendue possible grâce aux retrait des troupes ukrainiennes qui ont préféré fuir plutôt que de se retrouver encerclées (et finir comme leurs camarades qui étaient à Azovstal), après leur tentative ratée de faire sauter la digue retenant l’eau de la centrale électrique d’Ouglegorsk (ce qui aurait eu des conséquences catastrophiques pour les civils qui se seraient retrouvés noyés par l’inondation).
Les localités de Louganskoye et Mironovski, qui se trouvent à proximité immédiate de Svetlodarsk, sont aussi désormais sous le contrôle de la Russie et de la RPD.

Voir la carte détaillée de la zone du front de Svetlodarsk avec les villes sous contrôle de la Russie et de la RPL entourées en rouge :

En RPD (République populaire de Donetsk), la bataille pour la capture de Krasny Liman (renommée Liman par l’Ukraine suite à la décommunisation) se poursuit. L’assaut a été lancé sur la ville par les forces armées russes et celles de la RPD le 23 mai au matin. Les troupes sont entrées dans la ville depuis Drobychevo et Stavka, et ont pris le contrôle de la partie nord de Krasny Liman.

Le 24 mai, le quartier de Zeliony Klin a été capturé, et l’armée ukrainienne a été chassée des forêts adjacentes en direction de Chtchourovo, où des combats ont lieu actuellement.

Des combats sont en cours dans la rue de l’Indépendance où se trouve le quartier administratif (voir la carte ci-dessous montrant en rouge la zone de Krasny Liman sous contrôle de la Russie et de la RPD, et les combats en cours sont symbolisés par un signe d’explosion).

La principale défense ukrainienne se trouve sur le complexe ferroviaire et la zone industrielle de la gare, et son artillerie opère du côté des montagnes de craie près de Raïgorodok.

Environ 500 soldats ukrainiens des 24e, 79e et 128e brigades des FAU (Forces Armées Ukrainiennes), et du bataillon néo-nazi Donbass, se sont déjà rendus dans cette zone du front.

Plus à l’est, en RPL, l’encerclement de Lissitchansk et Severodonetsk est bien avancé. Grâce à la capture de Popasnaya, les forces armées russes et celle de la RPL ont pu s’avancer très près de l’autoroute reliant Artiomovsk (renommée Bakhmout par Kiev pour cause de décommunisation) à Lissitchansk, mettant une des routes par lesquelles les soldats ukrainiens auraient pu se retirer à portée de tir.

La capture des villages de Vidrojdennia, Vassilievka, et de la route reliant Artiomovsk à Lissitchansk a été confirmée par un journaliste canadien travaillant côté ukrainien.

Voir ces localités sur la carte de la zone de Popasnaya :

La seule possibilité qu’il leur reste maintenant pour fuir l’encerclement serait la route vers Siversk, puis Artiomovsk (flèches jaunes sur la carte ci-dessous). Mais à l’allure à laquelle l’encerclement d’Artiomovsk avance (flèche rouge), il faut que les troupes ukrainiennes se décident rapidement si elles ne veulent pas finir dans un nouveau chaudron.

Comme on peut le voir, contrairement à ce que racontent certains médias occidentaux, la Russie est très loin de s’enliser en Ukraine. La ligne de front bouge rapidement, chaque jour la Russie, la RPD et la RPL prennent sous leur contrôle de nouvelles localités, et les futurs chaudrons se dessinent de plus en plus clairement.

Christelle Néant

source : Donbass Insider





Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.