Les faits :
Pekka Lundmark, PDG de Nokia, a participé cette semaine à la réunion annuelle du Forum économique mondial 2022.
Il a affirmé que d’ici 2030, il est probable que les smartphones ne seront plus l’interface de connectivité la plus courante, mais qu’ils seront implantés directement dans le corps.

Réfléchissez-y :
Devrions-nous aller dans la direction de l’intégration de la technologie directement dans le corps humain ? Si oui, où cela s’arrêtera-t-il ?
Cela changera-t-il le sens de l’être humain ?
Avons-nous envisagé les inconvénients potentiels de cette orientation ?

*

Selon le PDG de Nokia, Pekka Lundmark (vidéo ci-dessous), le smartphone ne sera pas l’interface de connectivité la plus courante en 2030. Au contraire, les smartphones seront probablement implantés directement dans votre corps d’ici là.

Cette semaine, lors de sa participation au Forum économique mondial 2022 de Davos, en Suisse, M. Lundmark a déclaré :

  • « D’ici là (2030), définitivement, le smartphone tel que nous le connaissons aujourd’hui ne sera plus l’interface la plus courante, beaucoup de ces choses seront intégrées directement dans notre corps. »

Cependant, avant que les smartphones ne soient implantés directement dans le corps, Pekka Lundmark pense que les gens feront la transition entre les smartphones et les wearables faciaux comme les lunettes.

Cela dit, il est peu probable que le monde soit dominé par les smartphones, les lunettes ou d’autres appareils avant que la 6G ne devienne courante – ce qui devrait arriver sur le marché commercial vers 2030. Pourtant, seulement 30 % du monde a été numérisé. Pour que les 70 % restants soient « en ligne », il faudra réaliser de nombreux travaux d’infrastructure.

Pour ceux qui se posent la question, la définition exacte de la 6G n’est pas encore claire, car le monde est encore aux prises avec la 5G. Une technologie controversée dont nous ne connaissons pas encore les ramifications négatives.

  • « Des systèmes de connaissance intelligents seront combinés à des capacités de calcul robustes pour rendre les humains infiniment plus efficaces et redéfinir la façon dont nous vivons, travaillons et prenons soin de la planète ». Même s’il y a encore beaucoup d’innovation dans la 5G avec la publication des nouvelles normes 5G-Advanced, les Nokia Bell Labs ont déjà commencé les travaux de recherche sur la 6G. »

La grande question que se posent de nombreuses personnes est de savoir si nous devons suivre la voie transhumaniste de l’intégration de la technologie directement dans le corps humain. Si oui, où cela s’arrêtera-t-il ? Cela changera-t-il la signification de l’être humain ? Avons-nous envisagé les inconvénients potentiels de cette évolution ?

Voici Pekka Lundmark faisant sa déclaration à Davos.

L’IA / le transhumanisme est notre plus grande menace.

Source : https://thepulse.one/2022/05/27/world-economic-forum-smartphones-will-be-in-your-body-by-2030/

Traduction : https://exoconscience.com



Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.