Le gouvernement russe accuse les Etats-Unis d’avoir ouvert des laboratoires biologiques au Nigeria, pays qui a récemment connu une nouvelle vague de cas de varioles du singe

La Russie ne compte pas seulement se limiter à une guerre militaire contre l’Occident. Elle veut aussi gagner la guerre d’information et profite ainsi de la récente apparition de cas de varioles du singe dans le monde pour plonger les Occidentaux, notamment les Etats-Unis dans l’embarras.

En effet, après avoir confirmé, en mars dernier, l’existence de laboratoires d’armes biologiques financés par les Etats-Unis en Ukraine, Moscou demande à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’ouvrir une enquête sur la présence de laboratoires financés par les Etats-Unis au Nigeria, pays qui a connu, en 2017, une épidémie de varioles du singe qui avait touché plus de 240 personnes.

En tout cas, face à la presse, Igor Kirillov, directeur de la Force russe de protection biologique et chimique a été très clair. “(…) Nous demandons aux dirigeants de l’Organisation Mondiale de la Santé de mener des enquêtes sur les activités liées aux laboratoires nigérians financés par les Etats-Unis et qui se trouvent à Abuja, à Zaria, à Lagos et de tenir le monde informé des résultats”, a-t-il martelé dans l’interview relayée par l’agence de presse russe, Tass.

Igor Kirillov, qui a rappelé que le virus de la variole du singe a été récemment découvert au Nigeria, affirme qu’il y a dans ce pays africain au moins quatre bio-laboratoires contrôlés par Washington. Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois que la Russie dénonce la présence de laboratoires biologiques américains.

En effet, en mars dernier, Igor Kirillov avait accusé Washington de créer des armes biologiques en Ukraine. “Nous croyons que des composantes d’armes biologiques étaient en train d’être créés en Ukraine”, soutenait-il, montrant un document daté du 6 mars 2015 concernant un supposé financement de ces laboratoires par le Pentagone.





Source:

One thought on “Variole du singe en Afrique : la Russie fait une révélation explosive sur 4 laboratoires américains basés au Nigeria”
  1. Les adversaires de la Russie sont vulnérables, ils l’ont attaqué férocement sans pourtant réussir à lui infliger tout le mal qu’ils portaient pour elle, petit à petit, soigneusement, elle va les mettre en hystérie.
    Puisqu’elle contrôle le débit, la télévision et les journaux on s’en balance, c’est sur Internet et les réseaux sociaux que la guerre se déroule aussi et, l’Amérique, là encore n’a clairement pas l’avantage.
    Ça va être un jeu d’enfant de la défoncer sans l’air d’y toucher.
    Pour le moment, certains partenaires de l’Amérique doivent vivre les temps à venir avec angoisse, parce que, l’Ours va pas lâcher la proie.
    Cette épidémie, parions-le, elle ne nous entrainera pas dans la même folie restrictive que le Covid, on le saura vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.