1. Campagne de dons Juin 2022

    Chers amis lecteurs. Nous lançons une nouvelle campagne de dons pour ce mois de Juin et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, l’entretien et le fonctionnement de notre site ont un certain coût, et nous dépendons presque entièrement de vos dons pour en assurer le financement. Réseau International a besoin de vous plus que jamais pour assurer la continuité de son travail de réflexion et de réinformation

    Total dons 8 560,00 €

La presse nicaraguayenne publie aujourd’hui le texte du décret du président Daniel Ortega, qui ouvre la porte au contingent militaire russe.

Le décret stipule que le président autorise la présence temporaire de militaires étrangers, y compris de la Fédération de Russie, avec la possibilité de prolonger leur séjour au Nicaragua à des fins humanitaires.

Le décret prévoit l’autorisation d’entrer dans les navires de guerre étrangers et les avions militaires. Encore une fois, avec une mise en garde – « à des fins humanitaires ».

En principe, les objectifs humanitaires dans le monde moderne peuvent être compris comme presque n’importe quoi, y compris, par exemple, la protection de la démocratie latino-américaine contre l’empiètement des pays revendiquant l’hégémonie mondiale…

Le décret est intéressant en ce qu’il permet à l’armée américaine d’apparaître sur le territoire du Nicaragua – avec le consentement des autorités officielles du pays d’Amérique centrale, en cas d’assistance d’urgence.

Le libellé est fleuri, mais il n’en demeure pas moins que l’armée russe peut « temporairement » se trouver sur le territoire d’un pays d’Amérique centrale, d’où elle se trouve à environ 1 XNUMX km des frontières sud de la Floride américaine.

La loi entrera en vigueur prochainement et sera effective au second semestre 2022. La presse nicaraguayenne note que les États-Unis apparaissent dans le décret de manière assez formelle, de sorte que Washington n’a pas de motifs d’accusation. En même temps, le Nicaragua est bien conscient que le président actuel ne permettra pas à l’armée américaine d’entrer dans ce pays.

source : Top War



Source:

One thought on “Le président du Nicaragua a autorisé la présence temporaire de troupes russes dans le pays”
  1. La meilleure façon pour une puissance de ne pas se faire détruire par une frappe nucléaire est d’avoir une capacité de répartie, telle, que l’adversaire avec lequel elle serait amener à envisager sa destruction, se retrouve dès la première frappe dans l’incapacité totale de répliquer.
    Quand le Nicaragua ouvre son espace national en totalité à l’armée russe, même pour raison humanitaire, c’est de fait une prédisposition non affirmée des missiles ICBM Sarmat RS-28 à proximité du territoire nord américain.
    La Russie a donc entrepris un déploiement stratégique de ses forces au nez et à la barbe des Américains sans que ceux-ci ne puissent dire le moindre mot sans se montrer ridicules et apeurés.
    Plus efficace encore que l’OTAN, car moins coûteux et plus discret, la cause humanitaire pour prédisposer ses dévoreurs de monde, encore un coup du génie russe.
    L’Amérique dernière vivait avec le calibre russe sur la tempe, dorénavant, ceux-ci pour bien se faire comprendre passent par leur voie naturelle du fondement, donc, Ô tan qu’ils veulent ces Américains, où ils veulent, quand ils veulent, les voilà avec un canon russe sur la tête et l’autre… dans l’cul!
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicaragua#/media/Fichier:Nicaragua_(orthographic_projection).svg
    On pourra raconter ce qu’on veut, c’est exactement ce que veut dire cette décision nicaraguayenne, elle est à mettre en rapport avec les propos qu’ont tenu les Russes dernièrement quant au fait de l’adhésion à l’OTAN de la Finlande et la Suède comme étant une faute qui ne resterait pas sans réponse… celle-ci n’a pas tardé à se faire connaître.
    Non seulement c’était prévisible et c’est dorénavant fait, là où c’est vraiment du génie, c’est d’enlever autant aux Américains qu’à leurs chihuahuas occidentaux toute possibilité de dénoncer avec force une aussi grande menace pesant sur l’encore actuel maître du monde.
    C’est un nouveau tournant, un évènement dans les évènements, est-il pour autant annonciateur de désescalades potentielles, je ne crois pas, au contraire, quand une partie tient aussi serrée la gorge de l’autre dans ses mains, sa seule intention est d’accompagner son corps inerte et flasque au sol, donc, plus que jamais, va y avoir du combat.
    Mais, il n’est absolument pas exclu que des saloperies de chihuahuas occidentales soient les premières victimes sur lesquelles les deux titans vont déterminer s’il serait bon ou pas de poursuivre entre eux.
    Ça peut aussi bien péter en Israël que sur un des mongoliens avec lesquels on excite les Russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.